N°253 (septembre 2015)

union européenne union des capitalistes ; Syriza ; Grève à La Poste ; Gard ; Luttes dans les transports ; Congrès de Solidaires étudiant ; Foire à l’Autogestion ; Festival à Lorient ; Tafta ; Espagne ; Koltchenko-Sentsov ; Meuse ; Notre-Dame-des-Landes ; Camp antinucléaire  ; fondation de la CGT

Edito : Qui est terroriste ?

 

Après l’échec de Syriza : Pour rompre avec l’austérité, sortir du capitalisme

 

Grèce : L’adieu aux illusions réformistes

Les événements de l’été ont laissé le peuple grec dans une situation catastrophique, mais ils auront au moins eu le mérite de plomber les vieilles lunes électoralistes ou référendaires. Et de mettre les libertaires sur le devant de la scène.  Analyse d’un membre de l’Initiative anarcho-syndicaliste Rocinante.

 

Sébastien et Noura (SUD-PTT) : « Les grévistes de l’Eure n’ont jamais été isolé-e-s »

 

Une rentrée sociale sous fortes tensions

Après l’adoption des lois Macron et Rebsamen, les enjeux restent forts autour des salaires, du chômage et de l’austérité affectant les services publics. Si les luttes locales peinent à se fédérer, l’offensive gouvernementale contre le Code du travail et celle du Medef sur les retraites complémentaires sonnent comme deux rendez-vous d’ampleur nationale.

 

Gard : Transports à l’arrêt, lutte en marche

 

Agriculture : L’industrialisation met l’élevage en crise

 

Congrès de Solidaires étudiant-e-s : Des tensions paralysantes

 

Autogestion : Un week-end à la Foire

 

Festival : À Lorient, des cultures unies

 

Libre-échange : Aux risques du Tafta

Supposés « gagnant-gagnant », les divers traités de libre-échange en circulation sont toujours signés pour les capitalistes et au détriment de la population. Rien de mieux n’est à attendre du petit dernier, le Tafta, traité entre l’Union européenne et les États-Unis encore en cours de négociation.

 

État espagnol : Luis Léon (Apoyo Mutuo) : « Construire une opposition au parlementarisme »

Le mouvement espagnol des Indignés a engendré deux formations politiques différentes : la plus connue est Podemos, qui brigue les suffrages ; l’autre est Apoyo Mutuo, qui s’y refuse, et cherche à construire un contre-pouvoir populaire se réclamant de l’anticapitalisme, de la démocratie directe et de l’autogestion.

 

Koltchenko-Sentsov : Le régime tyrannique russe mis à nu

 

Chronique droit du travail : Griefs et fautes

 

Meuse : Une poubelle nucléaire en chantier

 

Notre-Dame-des-Landes Lutte finale contre l’aéroport

 

Camp antinucléaire : La dent Bure contre le capitalisme

 

Déterminisme technique ou choix social ?

Du nucléaire aux OGM, en passant par Internet, les innovations techniques majeures ont profondément affecté les rapports sociaux, d’une manière telle que parfois nous subissons ces bouleversements plus que nous ne les impulsons. La technique ne nous aurait-elle pas échappé ?

 

Septembre 1895 : Portée par le grève-généralisme, la CGT est fondée à Limoges

Beaucoup de faux-semblants, de savantes manœu­vres, y compris policières, une grande idée fédératrice – la grève générale –, un repoussoir – le guesdisme – et, finalement, un sincère désir d’unité ouvrière : c’est là toute l’histoire de la naissance de la Confédération générale du travail (CGT). Le fameux congrès fondateur de Limoges, en septembre 1895, constitue en réalité l’épilogue de tout un processus.

 

Interview du rappeur VII : « Le bon rap est en voie d’extinction »

Il a débuté le rap il y a vingt ans mais peu de monde le connaît encore. Le rappeur VII a créé son univers mais développe également une dimension sociale et politique. Rencontre avec ce personnage atypique qui sort son huitième album le 1er octobre.

 

Lire : Freddy Gomez « Éclats d’anarchie »

 

Lire : Norman Cohn « Les Fanatiques de l’Apocalypse »

 
 
☰ Accès rapide
Retour en haut