Occupation

Albi : Occupation pour la régularisation d’une famille rom albanaise

Version imprimable de cet article Version imprimable


Depuis le 21 juin au soir, le Réseau éducation sans frontières et ses sympathisants occupent jour et nuit la maison de quartier du Castelviel à Albi.

La famille arrivée dans le Tarn en 2012 avec ses trois enfants (deux garçons de 6 et 10 ans scolarisés et une petite fille de un an) a fuit des conditions de vie inacceptables en Albanie. Un des trois enfants est malade. Il a commencé à être soigné et l’agence régionale de santé a mis en avant le fait que ces soins ne sont pas prodigables dans son pays. Pour cela l’ARS préconise que l’enfant et sa famille doivent rester en France pendant deux ans pour un suivi médical adéquat.

La préfecture était contrainte par un avis du Tribunal Administratif à donner un titre de séjour à la mère et l’enfant, ce qu’elle n’a fait que sous la pression de l’occupation. Mais elle peut légalement renvoyer le père en Albanie où il sera traité tel un citoyen de seconde zone (la situation des roms en Albanie n’étant pas des plus roses), privé de ses enfants et de sa compagne. La lutte continue jusqu’à l’obtention de papiers et d’un logement pour la totalité de la famille.

Alternative libertaire milite pour la régularisation de toutes et tous les sans-papiers ainsi que pour leur droit à un logement, à l’éducation et à toutes les conditions nécessaires pour une vie digne !

Paul (AL Tarn)

 
☰ Accès rapide
Retour en haut