Alternative libertaire : La campagne bat son plein

Version imprimable de cet article Version imprimable


Après le grand conflit social qui a traversé le pays à l’automne 2010, la place est toujours plus grande pour le renforcement du courant communiste libertaire en France, qui axe sa stratégie sur l’intervention hors des institutions.

Depuis maintenant deux mois, Alternative libertaire mène une campagne intitulée « On travaille, ils profitent, construisons l’alternative », qui a pour but de développer le courant communiste libertaire.

Des réunions publiques

De nombreuses réunions publiques ont déjà été organisées par les Collectifs pour une Alternative libertaire (CAL), avec une participation en hausse par rapport à notre audience habituelle. Plusieurs CAL se sont saisis de la sortie aux Éditions AL du livre Qu’est-ce que le fascisme de Larry Portis pour inviter celui-ci. Le public a répondu présent à Marseille, à Montpellier, à Mulhouse et à Strasbourg. Mi-mai, en plein « printemps arabe », les CAL parisiens et le CAL de Toulouse ont organisé des meetings sur le sujet. Enfin, le CAL Paris-sud, qui débute une intervention au Kremlin-Bicêtre, a réuni 25 personnes pour débattre du projet communiste libertaire.

A l’heure où ces lignes sont écrites, plusieurs réunions publiques sur le thème général de la campagne vont se tenir à Angers (le 19 avril), Nantes (le 21) et Saint-Denis (le 29). Le CAL 93 organise quant à lui un débat « Migrations, immigration : ni fléau, ni invasion » le 3 mai à Noisy-le-Sec de concert avec le NPA.

Plusieurs CAL organisent des évènements plus ambitieux. Ainsi, la projection du film « D’égales à égales » suivie d’un débat constitueront les « 4 heures pour une Alternative libertaire » à Lorient le 7 mai. Le 30 avril, le CAL de Tours rendra un hommage commun avec Solidaires 37 et les Amis de Demain le Grand soir à notre camarade George Fontenis, décédé le 9 août dernier. Enfin, le CAL de Toulouse organisera une fête locale le 4 juin.

Les Ami-e-s : un soutien à notre courant

En parallèle de ces réunions publiques, AL s’est fixée l’objectif de renforcer les Ami-e-s d’AL qui constitue l’association soutenant nos projets. Comment devenir Ami-e d’AL ? Il suffit de s’abonner à notre mensuel en ajoutant au coût de cet abonnement... ce que vous voulez ! Les Ami-e-s d’AL reçoivent une lettre mensuelle les informant de l’activité d’AL et sont systématiquement invités aux rencontres fédérales et aux congrès.

Cette campagne culminera avec l’organisation des rencontres fédérales. Les 11 et 12 juin, AL tiendra des rencontres sur le thème « Quelle intervention des communistes libertaires dans le monde du travail ? » Les organisations politiques avec lesquelles nous avons l’habitude de débattre seront invitées. Suivront les traditionnelles rencontres d’été au mois d’août.

La commission campagne d’Alternative libertaire

 
☰ Accès rapide
Retour en haut