Appel international contre le sommet européen de Nice

Version imprimable de cet article Version imprimable


<titre|titre=Contre l'Europe du capitalisme, du patriarcat et du racisme! Contre la mondialisation capitaliste! Solidarité internationale!>

Le sommet de l’Union européenne à Nice (France) se prépare sans tenir compte des intérêts de la majorité des citoyens européens et même contre ceux-ci, comme c’est le cas depuis la création de cette institution. Elle est au service du capitalisme et de sa mondialisation, du productivisme et du marché comme unique régulateur. A Nice, l’Union européenne doit adopter une « Charte des droits fondamentaux » qui constitue un véritable recul des droits et libertés des citoyens européens. Pour satisfaire les patrons, accroître leurs profits et renforcer l’exploitation, les gouvernements européens, qu’ils soient socio-libéraux, conservateurs ou ouvertement néo-libéraux, veulent rayer d’un trait de plume les acquis de dizaines d’années de luttes sociales menées par les travailleurs et les citoyens en général pour la liberté, la justice et la dignité. Ils veulent niveler par le bas les législations de chaque pays.

Cette nouvelle attaque de la bourgeoisie ne concerne malheureusement pas que l’Europe. Elle légitime et renforce les attaques du même ordre déjà menées ou à venir ailleurs dans le monde. Parce que l’Europe participe pleinement au pillage des pays pauvres, à travers la dette, le pillage économique et écologique et les transferts de capitaux, l’aggravation de sa politique libérale va également toucher ces pays.

L’Europe-forteresse est également complice d’une nouvelle forme d’esclavage, avec l’exploitation des sans-papiers. ForcéEs d’immigrer à cause du pillage de leur pays, privéEs de droits, ils/elles forment une main-d’oeuvre taillable et corvéable à merci pour le patronat européen, une main-d’oeuvre jetable dont on peut facilement se débarasser une fois qu’on l’a pressurée.

Nous, militantEs libertaires d’Europe et du Monde, nous luttons quotidiennement pour une société radicalement différente de celle que nous propose l’Union européenne, ou les autres instances capitalistes internationales comme l’OMC que nous avons combattues à Seattle, le FMI et la Banque mondiale auxquels nous nous sommes opposéEs à Prague, ou le G20 contre lequel nous avons protesté à Montréal.

Nous voulons une société égalitaire, sans classe, sans sexisme, sans racisme, autogérée, où chacunE contribue selon ses moyens et reçoit selon ses besoins ! Nous voulons une société libertaire, réellement démocratique, dans laquelle chacunE puisse circuler et s’installer où il/elle veut, dans le respect des droits politiques, sociaux et économiques. Nous voulons une société solidaire et sans frontière. Nous voulons une société où la liberté, la justice et la dignité soient une réalité.

Libertaire, égalitaire, solidaire, une révolution reste à faire !

Signataires : Al Badil al Taharouri (Liban), Alternative libertaire (France), Büro gegen finstere Zeiten (Suisse, Thun et Berne), CAT/ASW (Belgique), Confederacion General del Trabajo (Espagne), En la Calle (Argentine), FAUCH Schweiz Regional gruppen (FAU Bern, FAU Thun, FAU Basel, FAU Zurich, FAU Zug), FDCA (Italie), Federacion Anarchista Gaucha (Brésil), Kulturbeiz Alpenrosti (Suisse, Berne), NEFAC (Etats-Unis & Canada), No Pasaran (France), ORA-Solidarita (République tchèque), Organisation socialiste libertaire (Suisse), OSL (Argentine), Rote Nudel (Suisse), Sacco & Vanzetti Records (Suisse, Berne), Workers Solidarity Movement (Irlande)

 
☰ Accès rapide
Retour en haut