international

Bangladesh : 33 morts dans l’incendie d’une usine

Version imprimable de cet article Version imprimable


Samedi 10 septembre, au moins 33 personnes sont mortes dans un incendie d’une usine d’emballages alimentaires au Bangladesh. Les pays du Sud sont un terrain de jeu privilégié pour les capitalistes : main d’œuvre bon marché, quasi-absence de réglementation du travail et absence de normes de sécurité. Tout pour faire du profit et permettre l’export dans les pays riches.

Cet incendie fait suite aux nombreux accidents d’usine dans cette région du monde. On se souvient notamment du Rana Plaza en 2013 qui a tué plus de 1000 personnes, très majoritairement des femmes. Le bâtiment s’était effondré alors même que les ouvrières et ouvriers réclamaient des conditions de travail plus sécurisées. En 2012 une usine textile avait pris feu tuant plus de 100 femmes.

Mais ce ne sont pas seulement des accidents. Ce sont des prolétaires qui ont été tué.es par les assauts d’un capitalisme mondial meurtrier. A toutes celles et ceux qui vantent les mérites des pays industriels et riches, ces drames sont là pour leur rappeler que cette richesse (accaparée par une petite poignée) n’est rendue possible que par l’extrême misère de la majeure partie du monde.

Que vaudrait un salaire en France s’il ne permettait d’acheter du prêt-à-porter à bas prix, directement importé d’un pays en développement ?

Ouvrières dans une usine textile, à Dacca.
cc Nicolas Bailey

Récemment, on a beaucoup entendu des politiciens prétendre défendre les femmes en s’occupant de la tenue qu’elles portent sur les plages de la Méditerranée mais combien se sont exprimés pour dénoncer la condition de ces femmes cachées dans des usines insalubres pour fabriquer des marchandises directement exportables en Europe ?

À toutes celles et ceux qui pensent que le capitalisme est la seule alternative, nous répondons que les prolétaires du monde entier finiront par s’unir pour leur prouver le contraire. Un système qui maltraite et assassine une très large partie de la population mondiale est une calamité et non une alternative.

Alternative libertaire, le 12 septembre 2016

Manifestation de la NGWF en solidarité avec le mouvement social français contre la loi Travail, le 15 juin 2016.
La National Garment Workers Federation (NGWF) est la plus importante fédération syndicale de l’industrie textile au Bangladesh.
 
☰ Accès rapide
Retour en haut