Dénonciation des condamnations iniques prononcées à l’encontre des détenus du 1er mai 2007

Version imprimable de cet article Version imprimable


L’Union Marocaine des Travailleurs, l’Association Marocaine des Droits de l’Homme et l’Association Nationale des Diplômés Chômeurs au Maroc dénonce l’arrestation de militants lors des manifestations du 1er mai, et leur condamnation pour « atteinte aux valeurs sacrées du Royaume ». Ils demandent la libération de tous les prisonniers politiques au Maroc. Alternative Libertaire s’associe à leur colère et à leurs revendications.

Le tribunal de 1re instance de la ville de Ksar El Kebir a prononcé le mardi 22 mai ( après une séance qui a duré du 21 mai à 2 heures de l’après midi jusqu’au lendemain à 8 heures du matin)une condamnation à 3 ans de prison ferme et dix mille dirhams d’amende à l’encontre de chacun des cinq (5) détenus membres de l’Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) et qui ont été poursuivis sous l’inculpation d’atteinte aux sacralités à la suite de leur participation aux défilés du 1er mai 2007 ; les condamnés sont les suivants :
- Thami El Khayat : président de l’Association Nationale des Diplômés Chômeurs au Marox
- Youssef Erragab : chômeur
- Ouassama Ben Messoud : chômeur
- Ahmed Al Kaatib : chômeur
- Mohammed Rabii Rissouni : fonctionnaire des communes locales

Tout en exprimant sa stupéfaction et le choc ressenti face à ces condamnations des plus sévères qui dévoilent le caractère politique de ce jugement, le bureau central de l’AMDH :
- dénonce ce procès inique orchestré à l’encontre des détenus du 1er mai ainsi que les condamnations qui en ont découlées
- s’élève contre les violations multiples qui ont entaché ces jugements et qui dévoilent, une fois encore, la situation désastreuse que vit la justice au Maroc ; justice qui a été utilisée une fois de plus comme instrument aux mains du pouvoir pour se venger des militants
- réitère sa demande de libérer ces détenus ainsi que tous les détenus politiques qui croupissent dans les geôles marocaines
- lance un appel à toutes les organisations de droits humains nationales et internationales afin qu’elles agissent rapidement et fassent pression en vue de l’élargissement des détenus
- remercie le corps de la défense qui s’est mobilisé pour défendre le droit à un jugement équitable, le droit à la liberté d’expression et le droit à la liberté d’opinion et de pensée
- salue vivement toutes les organisations membres de l’Instance Nationale pour le Soutien des détenus du 1er mai 2007 et lance un appel à toutes les organisations des droits de l’homme, à toutes les organisations syndicales et associatives démocratiques pour rejoindre l’Instance Nationale pour le soutien des détenus du 1er MAI lors de sa réunion qui se tiendra le 24 MAI à 18 h au siège du bureau central de l’AMDH à Rabat
- Appelle à plus de solidarité et à plus de militantisme contre toutes les formes de violations que connaissent les libertés et pour que cesse l’inculpation « atteinte aux sacralités » comme moyen de faire taire les militants/es et pour limiter la liberté d’opinion et d’expression.

Le bureau central

Rabat, le 23/5/20

Soutenez-les en envoyant vos mails vos fax à
- Fax Premier Ministre fax : 00212 37768656 / 0021237761010, courrier@pm. gov.ma
- Fax Ministre de l’intérieur : 0021237767404, courrier@mi. gov.ma
- Fax Ministre de Justice : 0021237723710, courrier@mj. gov.ma
- Fax gouverneur Larache : 0021239913779
- Fax gouverneur Agadir : 00212 028840249

Signez la pétition.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut