Dictionnaire : De la droite décomplexée à la droite subversive de Jacques Leclercq

Version imprimable de cet article Version imprimable


Jacques Leclercq livre un combat. Avec acharnement, méticulosité et un brin indispensable d’obsession, il se coltine depuis des années à l’extrême droite. Du groupusculaire au parti constitué, du franchement nazi au pseudo-laïc raciste, du catho à l’antisémite, l’auteur poursuit son patient travail de décodage des messages, de traque des personnages – meneurs ou second couteaux – à mesure qu’ils se déplacent sur l’échiquier fasciste.

C’est pour ne rien perdre de ces mouvements que J. Leclercq publie, régulièrement depuis 2008, son Dictionnaire. Tout aussi régulièrement chroniqué par AL, le premier (2008) raccrochait le présent à l’Histoire – Dictionnaire de la mouvance droitiste et nationale de 1945 à nos jours. Le second relevait la topographie fasciste de 2005 à 2010, initiant les premières analyses en profondeur de nouveaux phénomènes : identitaires et utilisation de la Toile, notamment.

Cette troisième livraison, toujours à l’Harmatttan, est plus qu’une mise à jour, car Jacques Leclercq travaille à l’ancienne, nul « copié-collé ». Chaque entrée est réécrite, tout est comparé, pesé. Le Bloc identitaire est étudié sur13 pages, les évolutions de sdifférents groupes, mouvements et personnages clés et entièrement actualisé : où l’on suit Serge Ayoub, multipliant les jetons de présence, les appels du pied au FN, désespérant de devenir la nouvelle référence doctrinaire du « solidariste ». Où l’on continue de décrire les pantalonnades confusionnistes de Riposte laïque ; mais où l’on constate surtout, en ligne de fond, que la frontière entre droite classique « décomplexée », et véritable extrême droite active n’est plus marquée.

Car de part et d’autre, la doctrine intérieure sarkozyste aidant, on s’emploie au rapprochement. Théorique, où le « socialisme » nationaliste côtoie la xénophobie. Tactique, au moyen de la Droite populaire (siègeant à l’Assemblée), le voisinage appuyé FN/Bloc identitaire, et la tâche d’huile que commencent à former les mouvances fascistes les plus dures et les plus violentes à l’échelle européenne.

Plus que jamais, le travail de J. LEclercq forme un outil militant indispensable.

Cuervo (AL Banlieue Nord-Ouest)

Jacques Leclercq, De la droite Décomplexée a la droite subversive dictionnaire 2010-2012, L’Harmattan, 2012, 251 pages, 26,50 euros

 
☰ Accès rapide
Retour en haut