Edito : Leur morale et la nôtre

Version imprimable de cet article Version imprimable


Le FN a de nouveau accru son score à l’occasion des élections départementales. Quelle surprise ! Les apprentis sorciers découvrent donc avec effarement le monstre hideux qu’ils ont patiemment créé. Après des décennies de mise en pièces systématique des conquêtes sociales, de propos démagogiques et de lois racistes, on obtient donc le FN.

Et ces mêmes docteurs Frankenstein, effrayés par leur créature, de crier au « sursaut républicain » ! Quand Valls place le FN au cœur de la campagne, c’est une manœuvre désespérée pour obtenir, par réflexe de peur, le vote d’électeurs et électrices pourtant écœurés de sa politique.

Quand Macron déplore le score du FN, ce n’est pas pour plaider coupable, mais pour justifier une « accélération des réformes ». Enfin bref, le pouvoir, quel qu’il soit, continue de faire joujou avec le FN. Quelle ironie de voir Valls et les chefs du PS donner des leçons de morale « républicaine », et appeller à l’unité leurs alliés insuffisamment dociles. Comme si le PS était une alternative au fascisme !

Plus que jamais, l’espoir ne doit pas être dans le bulletin de vote mais dans la lutte sociale. La première journée de grève et d’action interprofessionnelle digne de ce nom du quinquennat est prévue le 9 avril.

À nous d’en profiter pour changer le rapport de force. Nous n’avons pas l’intention de sauver leur système mais bien de nous en émanciper.

Alternative Libertaire le 1er avril 2015

 
☰ Accès rapide
Retour en haut