Édito : Merci Commercy !

Version imprimable de cet article Version imprimable


Bravo aux gilets jaunes de la Meuse  !

Leurs initiatives vont nettement dans le sens d’une structuration démocratique du mouvement, loin des manœuvres politiciennes et gouvernementales. Ici, pas de «  liste jaune aux élections européennes  » ni de «  grand débat national  » calibré pour endormir tout le monde.

Samedi 26 janvier, Commercy accueille ainsi la première «  assemblée des assemblées  » des gilets jaunes «  pour rassembler les cahiers de revendications  » et «  décider d’un mode d’organisation [...] authentiquement démocratique, issu du peuple et respectant les étapes de la délégation  ».

Il est important que cette assemblée soit un succès, et fasse référence pour une large partie du mouvement.

Déjà, le 30 novembre, l’«  Appel de Commercy  » avait soulevé un vif intérêt. Les gilets jaunes locaux y appelaient à «  créer partout en France des comités populaires, qui fonctionnent en assemblées générales régulières. Des endroits où la parole se libère, où on ose s’exprimer, s’entraîner, s’entraider. Si délégués il doit y avoir, c’est au niveau de chaque comité populaire local de gilets jaunes, au plus près de la parole du peuple. Avec des mandats impératifs, révocables, et tournants. Avec de la transparence. Avec de la confiance.  » Ils auraient pu ajouter « avec un peu moins de Facebook »  : outil efficace pour organiser des manifs, nettement moins pour débattre et progresser.

Alternative libertaire, le 24 janvier 2019


Lire aussi : « Gilets jaunes : Commercy était motivant, structurant, porteur de perspectives », daté du 29 janvier.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut