Un fonctionnement fédéraliste




Assurer une démocratie maximale, tout en ayant la réactivité nécessaire à une organisation révolutionnaire ? C’est ce vers quoi il faut tendre.

Espace le plus important, le congrès bisannuel réunit les militantes et les militants de tous les groupes AL. C’est là que sont fixées les grandes orientations, et mandatées les équipes d’animation de l’organisation.

Équipe de coordination permanente, le secrétariat fédéral, réunit les camarades mandaté.e.s pour gérer l’organisation au quotidien (trésorerie, relations intérieures, diffusion...), ses rapports avec ses partenaires (relations extérieures, internationales...) et animer ses moyens d’expression (journal, web).

Équipes thématiques, les secrétariats d’intervention coordonnent l’action sur les différents fronts de lutte (entreprises, féminisme, écologie, antiracisme, jeunesse, etc.).

Le collectif fédéral est la réunion mensuelle du secrétariat fédéral et des secrétariats d’intervention.

Instance intermédiaire, la coordination fédérale réunit trois fois par an des délégué.e.s des groupes, met sur pied des campagnes, prend position sur des sujets importants, contrôle l’action du collectif fédéral.

Le détail exact du fonctionnement est consigné dans les Statuts d’AL.

Cliquez sur le schéma ci-dessous pour l’agrandir.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut