Les brèves de juin 2008

Version imprimable de cet article Version imprimable


Même pas honte

« Vous accueillez ce matin un ministre de l’Économie qui se réjouit et qui jubile ! » a déclaré Christine Lagarde à son arrivée au studio d’Europe 1 jeudi 15 mai au matin. Tout le monde ne peut pas en dire autant en se pointant le matin au boulot !

Coulisses de Cannes

Sur le thème « Cinéma et audiovisuel : vers le démantèlement de la diversité culturelle en France. État des lieux/ état d’urgence » : sur la Croisette, la colère a monté d’un cran suite aux baisses de crédits imposées par le gouvernement à la promotion culturelle cinématographique. En moyenne, cela représente 18 % de baisse des subventions. Les intermittentes et les intermittents réunis à Cannes appellent à des actions le 21 juin, fête de la musique.

Standing ovation !

À Roubaix, la manifestation du 1er mai est partie du dépôt de La Redoute qui a connu cinq semaines de grèves pour l’augmentation des salaires. Au terme du rassemblement, un tonnerre d’applaudissements a conclu l’intervention du secrétaire de l’union locale CGT qui évoquait la lutte « exemplaire » de ces salarié-e-s.

La fin justifie les moyens

Benoît-Roger Vasselin, représentant du Medef, se félicite de voir « les pouvoirs publics prendre le relais sur l’offre valable d’emploi », une mesure du gouvernement qui vise à réduire chômage par la création d’emplois précaires.

par Edith

 
☰ Accès rapide
Retour en haut