Les brèves de mars 2008

Version imprimable de cet article Version imprimable


Les grands patrons ont gagné 40 % de plus en 2007

La Tribune a révélé, le 12 février, qu’en 2007, 77 % des grands patrons d’entreprises françaises ont vu leur rémunération augmenter fortement. C’est ce qui ressortait d’une étude de Hay Group portant sur les comptes de 135 groupes. La hausse du pouvoir d’achat, c’est réservé aux riches !

Forte progression de SUD-Rail aux élections

Les élections au conseil d’administration de la SNCF ont eu lieu le 5 février. Avec 18,65 % des voix (+ 5,23 par rapport à 2003), SUD arrive 2e derrière la CGT avec 42,50 % (– 2,69) et devant l’Unsa avec 13,78 % (+ 1,90). La CFDT enregistre le recul le plus spectaculaire (– 6,12), et tombe à 10,03 %. SUD réalise un score important dans le collège exécution et maîtrise (21 %), et un score symbolique dans le collège cadres (4 %). Ces évolutions intervenant quelques semaines après le conflit sur les retraites, « chacun pourra analyser leur signification en regard des pratiques développées durant cette période », a commenté laconiquement la fédération SUD. L’abstention a été de 38 %. Quinze jours plus tard, Anne-Marie Idrac était démise de ses fonctions à la tête de l’entreprise et remplacée par Guillaume Pépy.

Un suicide à France Telecom

Après Renault, EDF, Peugeot, la Société générale, Areva, Sodexho, Ed… un technicien de FT s’est pendu dans un bureau du central téléphonique d’Amboise (37) le 19 février. Chez France Télécom, 66 % des salariés se considèrent en « situation de stress » et 15 % « en situation de détresse », selon l’Observatoire du stress, une structure créée par SUD et la CGC avec le concours de sociologues, de psychologues et d’ergonomistes.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut