Lire : Debry, « Le Soldat françaoui »

Version imprimable de cet article Version imprimable


Printemps 1945 : désireux de combattre aux côtés des Alliés contre le IIIe Reich, un jeune ouvrier normand s’engage dans les Forces françaises libres. Alors que l’Allemagne capitule, il se retrouve dans l’Est algérien, à Sétif, au moment où y éclate une révolte anticoloniale qui sera noyée dans le sang par la République renaissante. Tout en faisant l’apprentissage, sans grandeur, de la servitude militaire, il découvre une Algérie occupée, en proie à une répression aussi féroce qu’aveugle, menée par l’armée française avec la complicité active des colons. Ce jeune “ soldat françaoui ” n’est autre que le père de l’auteur, Jean-Luc Debry, par ailleurs actif collaborateur de la revue d’histoire populaire Gavroche.

  • Jean-Luc Debry, Le Soldat françaoui, de Sotteville à Sétif, L’Insomniaque, mars 2007, 112 pages, 10 euros.
 
☰ Accès rapide
Retour en haut