Lire : Leschi et Morder, « Quand les lycéens prenaient la parole »

Version imprimable de cet article Version imprimable


Robi Morder et Didier Leschi narrent l’histoire des Comités d’action lycéens (CAL). Les années 68 ici évoquées couvrent donc essentiellement la décennie 1967-1976.

Les auteurs prennent soin d’indiquer d’où ils parlent  : l’un et l’autre, à quelques années d’écart, ont activement participé à ces aventures, en tant que militants d’organisations trotskistes, essentiellement de la LCR, au sens de ses diverses tendances, scissions et émanations. Dans l’avant-propos est pointé «  la quasi-absence  » dans le livre d’autres courants dont les libertaires et anarchistes, en précisant que cela «  ne signifie pas qu’ils étaient inexistants, loin de là  ». C’est exact, et on ne peut que rester sur sa faim de ce point de vue là. Mais d’autres pourront faire œuvre utile en racontant aussi leurs CAL… A partir de sources aussi incontestables que pertinentes, ce livre est une somme sur ce morceau d’histoire du mouvement lycéen, dont l’apogée se situe en 1973 lors de la lutte contre la loi Debré. Durant ces dix ans, manifestations, occupations de locaux, coordinations d’établissements en grève, expériences autogestionnaires, rythment les années scolaires, sur fond d’intense activité politique. Le contexte social, politique ou culturel est rappelé. C’est indispensable pour comprendre les dynamiques qui s’enclenchent au fil du temps. Quelques témoignages complètent les propos des auteurs. Au cœur de cette décennie, on retrouve un débat bien actuel  : le rapport entre construction de l’autonomie d’un mouvement de masse et forces politiques qui l’appuient. Autres matière à réflexion pour aujourd’hui  : l’attitude du mouvement syndical (CGT et CFDT de l’époque), les liens avec le mouvement lycéen mais aussi les affrontements souvent très durs, la brève expérience de la Coordination permanente des collèges d’enseignement technique (CP-CET) directement impulsée par la CGT… Un livre utile pour les jeunes d’aujourd’hui, de demain… et d’hier.

Christian (AL Banlieue Sud-Est)

  • Didier Leschi et Robi Morder, Quand les lycéens prenaient la parole, les années 68, Syllepse, 2018, 300 p, 15 euros.
 
☰ Accès rapide
Retour en haut