Politique

Lire : Pereira, Anarchistes

Version imprimable de cet article Version imprimable


Irène Pereira, militante de Sud et membre d’Alternative libertaire nous propose un retour aux sources, avec la publication de son ouvrage Anarchistes, aux éditions La Ville brûle.

Ce livre reprend, de manière claire et synthétique, l’histoire des fondements de l’anarchisme. Ainsi , on retrouve une définition de l’anarchisme , la présentation de P-J Proudhon, des trois courants principaux que Pereira définit dans son ouvrage ( le communisme libertaire, l’anarcho-communisme, et l’individualisme), les principaux auteurs, les tentatives et les réalisations de chaque courant , mais aussi une critique de chacun d’entre eux.

L’intérêt de cet ouvrage réside dans le fait qu’Irène Pereira aborde la place de l’anarchisme dans la contestation sociale contemporaine et ses pratiques actuelles (comme les squats, les collectifs, les luttes où les anarchistes sont présents comme l’altermondialisme). Enfin, l’auteur propose une analyse du devenir possible de l’anarchisme, avec les luttes à mener et nécessaires, et qui sont dans l’optique anarchiste. Ce livre, en faisant un retour à la fois exhaustif, simple, et clair, sur l’anarchisme et son histoire, présente un intérêt certain, plus spécialement pour les jeunes (et les moins jeunes) désireux de se renseigner sur les idées libertaires, mais pouvant être rebutés par les textes « fondateurs » (comme Proudhon), qui ne sont pas forcément à la portée de tous. Il donne aussi une vision assez juste de l’anarchisme aujourd’hui, en présentant les organisations et leur spécificité, ce qui permet de s’y retrouver, ce qui n’est pas évident au premier abord. De plus, il rappelle que l’anarchisme n’a en rien perdu sa pertinence dans le monde actuel. Cependant, ce livre présentera sûrement moins d’intérêt pour les personnes déjà imprégnées de la culture anarchiste, et on peut regretter le centrage sur la France et le manque d’éléments sur le mouvement anarchiste dans le monde, aujourd’hui.

Hugues (AL BNO)

• Irène Pereira, Anarchistes, La ville brûle, 2009, 144 p, 13 euros

 
☰ Accès rapide
Retour en haut