Local autogéré à Fougères : S’organiser, expérimenter et ne pas s’isoler

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un lieu permettant d’expérimenter l’autogestion et la démocratie directe, c’est le projet que des militantes et militants de Fougères (Ille-et-Vilaine) ont pour objectif de concrétiser à partir du 1er mai. Retour sur une expérience à saluer.

Depuis le mois de février des militants, des militantes, des habitants et habitantes de Fougères, sous-préfecture du nord de l’Ille-et-Vilaine, en Bretagne, louent un local afin d’en faire un lieu qui permettra d’expérimenter l’autogestion et la démocratie directe.

Ce lieu est politique, il a comme objectif de proposer un espace de rencontre, de construction des luttes, de partages de savoirs et de compétences. Des activités seront organisées en fonction des envies de chacun et chacune : librairie, bibliothèque, café parents, café signé, construction de meubles, réunions publiques, projections-débats, cantines, écrivain public, cours de français, d’arabe et de russe, permanence de syndicats et d’organisations politiques...

Nous souhaitons également construire un espace non marchand en proposant, autant que possible, des activités à prix libre ou gratuites. Une zone de gratuité, notamment, devrait être mise en place.

Construire et développer un tel lieu vise aussi à démocratiser certains de nos principes et pratiques.

Ouvert à tous et toutes, le local s’est doté d’une charte dont l’objectif est de poser les grands principes dont, entre autres, l’antipatriacat, l’antiracisme et l’antifascisme. Un règlement intérieur édicte le mode de fonctionnement afin de garantir l’autogestion du lieu.

Depuis l’annonce de l’ouverture de ce local, des personnes ont régulièrement contacté les membres du lieu afin de proposer des activités, notamment des échanges de savoirs.

Ne pas s’enfermer

Le local est situé dans le centre-ville de Fougères. La construction d’importantes zones d’activité à la périphérie de la ville a eu comme conséquence une fermeture progressive de nombreux commerces. Cette situation conduit à l’émergence de différents projets alternatifs, depuis quelques mois, tels qu’une librairie associative et qu’un restaurant et une épicerie s’appuyant sur les productrices et producteurs locaux, par exemple.

Nous ne souhaitons pas nous enfermer dans le centre-ville, c’est pourquoi nous souhaitons mettre en place des « centres sociaux éphémères », sur un temps court et à l’extérieur, dans d’autres quartiers de la ville. Ils pourront prendre la forme d’espaces de rencontre et d’échanges politiques ou de zones de gratuité.

Les membres du local souhaiteraient une ouverture pour le 1er mai. Si l’avancée des travaux ne le permet pas elle aura lieu le 8. Pour avoir ces informations vous pouvez consulter notre page facebook. Vous pouvez également soutenir financièrement : Lepotcommun.fr/pot/yndpyvau.

Si vous habitez à proximité vous pouvez également venir pendant les temps de travaux et d’activités en nous contactant : csaf@laposte.net.

Morgane (AL Fougères)

 
☰ Accès rapide
Retour en haut