Nécrologie : Philippe Le Moal

Version imprimable de cet article Version imprimable


Philippe Le Moal s’est éteint ce vendredi 20 février 2015. Lors de manifestations du mouvement social tarnais, lorsque nous le voyions déambuler avec son étoile noir et rouge sur sa casquette, cela nous amusait tout en restant une énigme pour nous car il avait rejoint le NPA d’Albi.

En fait, il était venu s’installer sur Albi il y a quelques années. Il avait pris contact avec AL à cette époque et je l’avais rencontré. Il venait de Lorraine où il avait milité à Longwy, et à Thionville à la CGT. Sans s’y être engagé directement, il avait toujours été de cœur avec le communisme libertaire.

Isolé sur Albi, toujours militant CGT, il travaillait dans une maison de retraite dans laquelle il était entré en conflit avec la direction car les conditions de travail, aussi bien que celles dans lesquelles les résidents étaient accueillis étaient délétères. L’un ne va pas sans l’autre dans ce type de structure où l’humain devrait être la priorité des priorités. 

Il avait préféré rejoindre le NPA local qui était déjà constitué en groupe actif. Cependant, il y a trois mois, il avait quitté celui-ci et demandé son adhésion à l’AL. Lorsque je l’avais rencontré à ce moment, il n’était pas optimiste sur son état de santé, mais désirait être en adéquation avec ses idées et engagements.

Philippe tu nous as quittés en toute conscience de tes engagements et cela est tout à ton honneur. Les camarades d’Alternative libertaire de Toulouse notamment pour ceux et celles qui t’ont connu ainsi que l’ensemble de l’organisation, rendent hommage à ton humanité, ton courage face à la maladie comme à tes convictions communistes libertaires.

Nous présentons nos condoléances à tes camarades du NPA d’Albi qui ont partagé bien plus que nous-mêmes tes combats militants.

Nous adressons nos condoléances, tendresse et amitié à ta compagne Béatrice, qui partageait ta vie, tes souffrances et en grande partie tes idées

Jean-Marc Izrine (AL Toulouse)

 
☰ Accès rapide
Retour en haut