Communiqué AL

Notre-Dame de Paris : Un toit c’est donc un droit ?

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un chef-d’œuvre du patrimoine mondial qui subit un incendie, c’est triste. Mais tout de même, n’y a-t-il pas un deux poids deux mesures qui devrait indigner un peu plus ?

La destruction partielle de monuments faisant partie du patrimoine architectural est déplorable. Cette charpente constituée d’un millier de chênes centenaires, partie en fumée. L’anéantissement du travail et de la souffrance de milliers d’ouvrières et d’ouvriers...

Mais tout de même, la « mobilisation nationale » autour de cet événement en dit long sur les priorités des capitalistes...

Des milliers de mort-es au fond de la méditerranée ? Rien... Déjà des dizaines de femmes tuées par leur compagnon en 2019 ? Rien... Des femmes accouchent dans leurs voitures ? Rien… Monsanto continue à empoisonner le monde agricole ? Rien... Pas d’argent pour les hôpitaux, l’enseignement, les minimas sociaux, les transports collectifs….

Un monument historique perd son toit ? Union nationale, machinthon… Les riches débloquent un milliard en deux jours et appellent les pauvres à donner aussi.

Les suites de l’incendie de lundi dernier montre que de l’argent il y en a. A nous d’aller le chercher !

Alternative libertaire, 18 avril 2019

 
☰ Accès rapide
Retour en haut