Pierre Morain est décédé

Version imprimable de cet article Version imprimable


C’est un militant infatigable qui vient de nous quitter, à l’âge de 83 ans. Ouvrier du bâtiment, militant de la Fédération communiste libertaire en 1955, Pierre Morain s’est distingué dans le combat anticolonialiste, de la guerre d’Algérie à la cause palestinienne ces dernières années.

A son enterrement, le 30 mai à Saint-Martin-du-Larzac (Aveyron), environ 200 personnes étaient venues de tout le plateau et de plus loin. Des militants de tous les horizons — Alternative libertaire, Confédération paysanne, Faucheurs volontaires d’OGM, Ecole émancipée, Campagne civile pour la protection du peuple palestinien — étaient présents et ont lu des allocutions souvent émouvantes. Citons notamment celles d’un ancien prisonnier palestinien, et le message transmis par Jean-Claude Amara (Droits devant !!) et par Jean-Baptiste Eyrault (DAL).

Notre camarade Daniel (AL Paris-Sud) a transmis un message de Line Caminade (ex-FCL) et raconté sa rencontre avec Pierre et sa compagne Suzanne, lorsqu’il a réalisé le film Une résistance oubliée, dont des extraits ont été projetés pendant la cérémonie.

Après quelques chansons antimilitaristes comme La Butte rouge et Le Déserteur, les présents ont fait à Pierre l’hommage d’une ultime Internationale tandis que le cercueil était porté en terre.

Nous assurons sa compagne Suzanne et sa fille Eliane de toute notre amitié. Nous parlerons plus longuement de Pierre Morain dans le numéro d’été d’Alternative libertaire.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut