Roman noir : 93 à la dérive

Version imprimable de cet article Version imprimable


Didier Daeninkcx est un gars du 93. Romancier prolifique connu pour ses engagements antiracistes, anticolonialistes et antifascistes, il est aussi régulièrement au cœur des polémiques qui agite le milieu du polar politique.

Se réclamant dorénavant du communisme libertaire, il a bien connu la Seine-Saint-Denis à l’époque où ses bastions ouvriers dessinaient sa géopolitique et marquaient les frontières mieux que les limites communales. Qui se souvient qu’en 1978 le PCF raflait tous les sièges de députés du 93  ? Mais les temps ont bien changé depuis que le deal est le premier employeur du département. Et les patrons de la drogue refusent de reconnaitre le moindre droit syndical...

En 2014, Olivier Norek  [1]. dans Territoires abordait déjà le sujet dans une version totalement romancée. Avec son dernier livre, Artana   Artana  ! , Daeninckx dénonce avec précision la dérive de politiciens locaux qui, du PCF à l’UDI, jouent avec dealers et délinquants pour prendre ou garder leur mairie. Tout est vrai dans ce livre qui rassemble des infos disponibles dans la presse locale et sur les réseaux sociaux. Encore néglige-t-il, et c’est surprenant, l’étrange amitié qui lie des élus UDI et des proches du «  gang des barbares  »  ! A lire pour mieux comprendre comment souffre ce département.

Jean-Yves (AL Seine-Saint-Denis)

  • Didier Daeninckx, Artana ! Artana !, Gallimard, 2018, 208 pages, 18 euros.

[1Norek est flic dans le 93 et ses trois livres tentent de nous faire croire qu’il y a des flics sympas. A vous de voir : Territoires, publié en 2015 est disponible chez Pocket

 
☰ Accès rapide
Retour en haut