samedi, 25 avril 2015
 
 
Histoire

Génocide des Arméniens : un siècle de négationnisme d’État

Avril 1915-février 1916 : 1,5 million d’Arméniens et Arméniennes sont déportés et exterminés par les autorités ottomanes dans une volonté explicite de faire disparaître cette communauté du territoire de l’empire. Cent ans plus tard, la diaspora arménienne ne peut toujours pas commémorer ce drame dans la dignité. Le combat pour la reconnaissance du génocide fait désormais partie intégrante de son histoire.

En 2014 le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan (aujourd’hui président de la République) présentait ses condoléances pour les « événements » de 1915, refusant toutefois la qualification de « génocide » et ne se positionnant pas clairement sur la notion de « massacre ». Le geste était diplomatique, sûrement motivé par les enjeux économiques (la candidature à une entrée dans l’Union européenne), mais il semblait (...) Suite »

politique

Hécatombes en Méditerranée : pourquoi il faut ouvrir les frontières

Un chalutier surchargé de migrantes et de migrants a chaviré entre les côtes libyennes et l’île italienne de Lampedusa. Le bilan pourrait être de 700 victimes, portant à 1.500 le nombre de morts dans cette zone depuis le 1er janvier 2015. A qui la faute ? Certes, il faut incriminer les réseaux mafieux qui dépouillent des dizaines de milliers de migrants d’Afrique subsaharienne avant de les envoyer à la mort. Mais l’Union européenne porte aussi une lourde responsabilité. Elle engendre cette situation en s’obstinant à clore ses frontières. Une clôture qui n’endigue rien, et ne fait que créer de la mort et de la misère. Il est une seule solution à tous ces drames : la liberté de circulation.

Depuis des années, Alternative libertaire explique pourquoi il faut en finir avec le mythe de « l’invasion », ouvrir les frontières et rétablir le cours normal des flux migratoires en restaurant la liberté de circulation. En 2010, elle a même mené sur ce sujet une campagne commune, avec plusieurs organisations communistes libertaires européennes. Peu de forces politiques osent tenir un tel discours, qui va à l’encontre de la (...) Suite »

Toulouse : la répression s’intensifie

Ce n’est malheureusement pas un poisson d’avril : mercredi 1er avril, Gaëtan, militant de Solidaires étudiant-e-s Toulouse et du NPA, a écopé en appel d’une peine de six mois de prison, dont deux ferme, pour des motifs plus que fallacieux.

Le premier procès avait eu lieu début décembre et Gaëtan avait alors été condamnée à du sursis et à une amende. Il avait été arrêté en marge d’une manif contre les violences policières en novembre, lors de laquelle il y avait eu un peu de casse. Il est accusé de violences sur agents mais aucune vidéo ni témoignage sérieux ne prouvent ces accusations. Une campagne nationale de solidarité est lancée, et on espère que le juge (...) Suite »

politique

Loi sur le renseignement : Un Patriot Act à la française

Après les assassinats de janvier 2015 le gouvernement compte faire voter en urgence une nouvelle loi antiterroriste. Celle-ci constitue une grave atteinte aux libertés publiques dans un contexte de répression politique systématisée.

La loi sur le renseignement actuellement en discussion est la 18e loi antiterroriste depuis 1986 et fait suite à une précédente loi votée à l’automne 2014. Le terme de Patriot Act mobilisé dans les médias fait référence aux mesures liberticides décidées par le gouvernement américain après les attentats du 11 septembre 2001, sous couvert d’« union nationale » et au nom de la lutte contre le terrorisme. Pour autant cette nouvelle (...) Suite »

Tafta, Tisa, Ceta : rêve des capitalistes, cauchemar des peuples !

Le 18 avril, c’est la journée internationale d’action contre les accords de libre-échange en cours de négociation (Tafta, Tisa, Ceta). Ces accords, destinés à servir les intérêts des entreprises multinationales, sont une menace majeure pour l’ensemble des droits sociaux (droit du travail, droit à la santé) et pour l’environnement.

Tout le programme du 18 avril en région parisienne. Deux accords sont négociés dans le plus grand secret par la Commission européenne : le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (ou Tafta), négocié avec États-Unis, et le Ceta, négocié avec le Canada. A cela s’ajoute le traité Tisa, qui touche 50 pays à travers le monde et a pour but de vendre les services publics. L’objectif affiché de ces traités (...) Suite »

syndicalisme

Le 9 avril n’est pas une fin en soi

Nous étions plus de 300.000 à battre le pavé jeudi 9 avril pour combattre la loi des patrons que nous impose un gouvernement qui n’a de socialiste que le nom et qui reprend à son compte toutes les mauvaises idées que lui souffle le Medef.

Contre les mesures d’austérité, contre le blocage des salaires, contre la généralisation de la précarité, contre la sape du droit du travail qu’organise la loi Macron, des manifestations ont eu lieu partout en France et notamment à Paris où nous étions 120.000 entre la Place d’Italie et les Invalides. Cette journée de grève du 9 avril est une étape importante pour affirmer la nécessité d’un syndicalisme offensif et (...) Suite »

syndicalisme

Un incroyable invité dans un congrès syndical

La Confédération européenne des syndicats a décidé d’inviter François Hollande à intervenir lors de son congrès du 28 septembre au 2 octobre 2015 à Paris. Le président de la république s’est empressé de répondre positivement à cette incroyable invitation.

suite

politique

Foire à l’autogestion, Toulouse les 25 avril et 2 mai

Pour la 4e édition de la Foire à l’autogestion toulousaine, le programme des ateliers et des débats.

suite

syndicalisme

Continental : Clairoix ne se rend pas

Les Conti, on n’en retient souvent que le saccage de la sous-préfecture de Compiègne ou le nom de Xavier Mathieu. Mais il y a bien plus.

suite

international

En soutien à Koltchenko, à Paris, Marseille, Strasbourg...

Anarchiste, antifasciste et militant pour les droits sociaux en Crimée, notre camarade Alexandre Koltchenko a été pris en otage par les autorités russes.

suite

hommage

Serge Torrano ne poussera plus de coups de gueule

Nous avons appris avec stupeur et beaucoup de chagrin le décès de Serge Torrano, le 30 mars 2015, à l’hôpital d’Agen. Serge était un syndicaliste SUD-Rail de la première heure, un militant communiste libertaire « historique », et un compagnon de route d’Alternative libertaire.

suite

Elections départementales

Dégageons le FN de nos vies !

Si rien de bon ne peut sortir des urnes, elles peuvent produire le pire en faisant gagner des conseils départementaux au FN : ces conseils départementaux qui gèrent les collèges, les transports scolaires, l’attribution du RSA...

suite

AL d’avril est en vente

9 avril ; Enseignement supérieur ; Continental ; Dialogue social ; Loi de décentralisation ; FdCA ; Alexandr Koltchenko ; Navalny ; Ceseda ; Charlie Hebdo ; Racisme antimusulmans ; Sionisme ; Zad ; Sivens ; Chambarans ; Limoges

suite

AL de mars est en ligne

Syrisa ; Enseignants stagiaires de Grenoble ; Loi Macron ; Hôpital d’Uzès ; Répression antisyndicale ; CGT ; IIIe congrès du NPA ; PSU ; femmes kurdes ; jineoloji ; Kobané ; Blockupy Francfort ; Irlande du sud ; Egal à égales ; Déforestation ; Emeute de Clichy

suite