édition : Baleine brune ?

Version imprimable de cet article Version imprimable


En octobre dernier, nous nous félicitions dans ces pages de la reparution du Poulpe aux éditions Baleine [1]. Las ! Voilà que depuis février notre octopode antifasciste est à ranger dans les espèces en voie de disparition. La faute à l’éditeur qui a décidé de publier un auteur au pedigree des plus nauséabonds. François Brigneau, ancien milicien, rédacteur à Minute et membre du FN est édité chez Baleine.

Jean-François Platet, patron de Baleine défend son choix en arguant que le bouquin de Brigneau, Il faut toutes les buter ! est un « roman d’atmosphère ». Mais une « atmosphère » d’occupation où le racisme et le sexisme polluent chaque page si ce n’est chaque ligne.

C’est ce choix éditorial douteux qui a fait réagir Didier Daeninckx d’abord puis de nombreux autres auteurs de poulpes exigeant leur « droit de retrait » du catalogue des éditions Baleine [2]. Il est clair que le sinistre Brigneau n’a pas sa place aux éditions Baleine. Cette maison d’édition a fondé son succès sur la série du Poulpe, héros libertaire et antifasciste, et c’est bien ce qui rend profondément indécente la décision d’y éditer Brigneau.

Baleine n’est pas Gallimard et Brigneau n’est pas Céline, le cas de figure est différent.

Alors il est possible d’ergoter sur la « position juste » à adopter face à cette provocation : quitter le catalogue ou y rester et demander le départ de Brigneau ? Il n’en reste pas moins qu’il fallait une réaction et qu’il est légitime qu’un texte collectif d’auteurs se positionnant ait été rendu public avant la parution du bouquin…

Pauvre Baleine et pauvre Poulpe ! Après le premier épisode où, dès 1995, un « négationniste-d’ultra-gauche » avait failli réussir à éditer un des premiers poulpes, il fallait encore qu’une salve brune vienne s’abattre sur le Poulpe. Sauf que l’attaque, d’autant plus rude, vient cette fois de l’intérieur.

Courage Poulpe.

Théo Rival (AL Orléans)

[1Voir « Le Poulpe, retour d’une alternative littéraire », Alternative libertaire n°188, octobre 2009

[2Le texte de leur pétition est en ligne : http://www.larevuedesressources.org/spip.php?article1553

 
☰ Accès rapide
Retour en haut