écologie

Forum de l’écologie radicale, à Montreuil le 19 mars

Version imprimable de cet article Version imprimable


Comment produire autrement pour nourrir la planète ? Comment agir dans les grandes villes ? Comment organiser localement la contestation de la Cop 21 ? Pour stopper le réchauffement climatique, il faut changer ce système. La Cop 21 ne le fera pas, parce qu’on ne peut pas à la fois adhérer au capitalisme et vouloir sauver la planète.

Fin 2015, Paris accueillera la 21e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (Cop 21). Comme à chaque fois, les États ne décideront rien pour stopper le réchauffement climatique, enchaînés qu’ils sont par les dogmes de l’économie de marché, du libre-échange et du productivisme.

La duplicité de l’Union européenne et des États-Unis est, en la matière, éclatante. Ils veulent aboutir, cette année, à un Accord ­commercial transatlantique (dit Tafta) qui va entraîner de nouvelles délocalisations, avec de graves conséquences sociales (hausse du ­chômage) et environnementales (multipli­cation des transports de marchandises sur d’immenses distances).

Ce sont les travailleuses et les travailleurs qui en paieront le prix. Ils le paient déjà, entre autres, sur le plan de l’alimentation.

Celle-ci est de plus en plus chère, et d’une qualité douteuse, malgré les normes encadrant l’industrie agro-alimentaire.

L’agriculture industrielle est une des facettes du capitalisme, et une des causes du réchauffement climatique. A l’échelle de la planète, elle est à l’origine de 11 à 15 % des gaz à effet de serre ; de 80 % de la déforestation ; de la pollution chimique des sols ; elle élimine des espèces animales et végétales au nom de la productivité, et déséquilibre ainsi l’écosystème ; elle fait du lobbying pour ­répandre ses produits transgéniques.

  • Comment produire autrement pour nourrir la planète ?
  • Comment agir dans les grandes villes ?
  • Comment organiser localement la contestation de la Cop 21 ?

Le Forum de l’écologie radicale débattra des solutions alternatives

le jeudi 19 mars, à partir de 19 h

à l’espace Comme vous émoi, 5, rue de la Révolution, à Montreuil (métro Robespierre).

Interviendront : des membres de la Confédération paysanne, de la ferme des Bouillons (Seine-Maritime), de l’association Relocalisons et de collectifs de production locale.

Pour stopper le réchauffement climatique, il faut changer ce système

La Cop 21 ne le fera pas, parce qu’on ne peut pas à la fois adhérer au capitalisme et vouloir sauver la planète.

Pour tout contact : forumecologieradicale@riseup.net

 
☰ Accès rapide
Retour en haut