Les brèves de février 2008

Version imprimable de cet article Version imprimable


Qui sont les vrais profiteurs ?

Laurence Pineau-Valencienne, la fille de l’ancien patron de Schneider et son compagnon viennent d’être condamnés à huit mois de prison avec sursis et 25 000 euros d’amende. Ils avaient perçu le RMI de février 1999 à mai 2005 – soit 40 000 euros – alors que l’intéressée était, certaines années, assujettie à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Et dire qu’on paye pour ces salauds de chômeurs qui ne veulent pas bosser !

Police : morts en série

Au mois de janvier 2008, six policiers se sont déjà donnés la mort. Un résultat que Joaquin Masanet, le secrétaire général de l’Unsa police (majoritaire), met sur le compte de « la pression hiérarchique et le poids de la rentabilité que l’on met sur les policiers ». Reste à comptabiliser le nombre de personnes sans papiers réfugiées politiques envoyées à la mort dans leur pays d’origine au nom de cette même rentabilité.

Une pétition pour « sauver la grève »

Venue du Tarn, une pétition émanant de syndicalistes de SUD-Éducation appelle à en finir avec les grèves de 24 heures, simples protestations qui n’apportent rien au rapport de force. « À force de faire semblant de faire grève, c’est-à-dire sans rien obtenir, est-il dit, on finit par discréditer celle-ci et donner raison à ceux qui n’y voient que le moyen “d’emmerder le monde”. » Le texte de la pétition a notamment été envoyé aux principales centrales syndicales, les priant de refuser la « stratégie du raisonnable qui ne fait qu’avaliser les reculs sociaux ».

Plus d’infos sur http://sauvonslagreve.free.fr

 
☰ Accès rapide
Retour en haut