Syndicalisme

Les imposteurs de d’extrême droite mis à nu

Version imprimable de cet article Version imprimable


Malgré le silence médiatique, la campagne syndicale unitaire contre l’extrême droite du 29 janvier, organisée par Solidaires, CGT et FSU et les organisations étudiante et lycéennes Unef, FIDL et UNL, a été un véritable succès.

Plus de 600 syndicalistes ont participé à la journée d’ateliers-débats à la bourse du travail de Paris, tandis que près de 800 personnes, dont d’anciennes et anciens travailleurs sans papiers, ont assisté au meeting du soir.

L’organisme intersyndical antifasciste VISA était activement associé à cette journée.

A l’issue de cette initiative, un nouvel appel national pour combattre l’extrême droite a été lancé, notamment pour armer idéologiquement les équipes syndicales et élargir cette campagne dans l’ensemble des régions, entreprises, administrations, universités et lycées.

Il s’agit d’une étape décisive pour dynamiser et massifier le combat antifasciste !

Reportage sur la journée
Les interventions et le matériel disponible
 
☰ Accès rapide
Retour en haut