Réunion publique

Les libertaires du Yiddishland, le 4 juin à Paris

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un débat sur les luttes d’émancipation des minorités, autour du livre de Jean-Marc Izrine, Les Libertaires du Yiddishland.

Au XIXe siècle, de nombreuses et nombreux Juifs des classes populaires d’Europe centrale ne se bornent pas à la lutte contre l’antisémitisme. Anarchistes, ils et elles s’opposent aussi au tsar, au capitalisme, aux clergés, y compris celui de leur propre communauté.

Contrairement à ce que l’on peut penser, les Juifs n’ont pas toujours été (et ne sont pas tous aujourd’hui encore) sionistes.

C’était il y a un siècle. Mais les problèmes des Juifs libertaires de Russie ou de Pologne sont les mêmes pour d’autres aujourd’hui. Et les luttes qu’ils et elles ont menées à l’époque sont peut-être bien toujours d’actualité.

Que signifie aujourd’hui militer quand on est issu d’une minorité ?

Conférence organisée par Alternative libertaire mercredi 4 juin à 20h, au bar Aux Chiffons, 90, rue Marcadet, Paris 18e (métro Marcadet-Poissonniers ou Jules-Joffrin).

L'affiche

 
☰ Accès rapide
Retour en haut