éducation

Lire : Lenoir, « Henri Roorda ou le zèbre pédagogue »

Version imprimable de cet article Version imprimable


Henri Roorda van Eysinga est un pédagogue libertaire méconnu, virulent critique du système éducatif de la Suisse romande de la fin du XIXe siècle, et un des animateurs de l’école Ferrer de Lausanne. On y découvrira un penseur clairvoyant, caustique, écrivant des textes pleins d’humour, assez décalés même par rapport à la plupart des éducateurs alternatifs de son temps. On le verra aussi se muer, à la longue, en un praticien qui doute, qui continue néanmoins, mais qui semble parfois désillusionné sur la possibilité de « renouveler la mentalité humaine par le moyen de l’éducation ».

En se penchant sur ses écrits, notamment sur un de ses plus fameux, Le pédagogue n’aime pas les enfants (1917), l’auteur, Hugues Lenoir, a voulu resituer Henri Roorda dans la lignée des plus grands pédagogues libertaires : Paul Robin, Francisco Ferrer ou Sébastien Faure.

G. Davranche (AL93)

  • Hugues Lenoir, Henri Roorda ou le zèbre pédagogue, Ed. du Monde libertaire, 2010, 80 pages, 5 euros.
 
☰ Accès rapide
Retour en haut