Lire : Marc Berdet, Fantasmagories du capital

Version imprimable de cet article Version imprimable


Cet ouvrage, sous-titré « l’invention de la ville-marchandise », est sorti en janvier et a déjà beaucoup fait parler de lui. On le doit à Marc Berdet, un des principaux auteurs de la jeune école du matérialisme anthropologique [[Voir leur site anthropologicalmaterialism.hypotheses.org] ]. En partant de l’exemples des grands shopping malls (centres commerciaux géants) d’Amérique du Nord ou de Chine, des parcs d’attraction ou des villes du jeu (Las Vegas…), qu’il confronte au concept de «  fantasmagories  » emprunté à Walter Benjamin, Marc Berdet décrypte ce phénomène de construction d’espaces « saturés d’imaginaires », d’environnements féeriques, souvent clos, qui canalisent nos désirs vers un unique objectif commercial. Bien sûr ce phénomène n’est pas nouveau, mais du visiteur des expositions universelles du XIXe siècle au client du South China Mall de Dongguan (plus grand centre commercial du monde ouvert en 2005), nos désirs sont de plus en plus structurés par une architecture moderne, puis postmoderne, qui dissimule ses objectifs marchands.

En analysant une dizaine de lieux, de la fin du XVIIIe siècle au début du XXIe siècle., l’auteur parvient à mettre des mots sur les sensations que nous ressentons en les fréquentant. Dans un style très abordable, il parvient à aller bien plus loin que l’image d’un grand méchant complot capitaliste qui déterminerait nos comportements. Marc Berdet met plutôt en avant les mécanismes complexes où s’affrontent les attentes d’une population qui rejette l’architecture moderne purement fonctionnaliste et sans personnalité, les espoirs économiques des aménageurs et les comportements déviants qui parviennent à détourner ces lieux de leur destination.

Du Palais royal à Paris, lieu aristocratique transformé en lieu commercial et devenu le point de départ de la révolution de 1789, jusqu’aux mall américains inventés par le socialiste d’origine autrichienne Victor Gruen pour recréer des espaces de vie sociale dans les banlieues américaines, partout les espaces rêvés créés par rejet de la réalité deviennent finalement ce que nous en faisons.

Léo P (AL Alsace)

Marc Berdet, Fantasmagories du capital, l’invention de la ville-marchandise, La Découverte, 2013, 22 euros.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut