syndicalisme

Pour les neuf de la Confédération paysanne, à Amiens le 17 juin

Version imprimable de cet article Version imprimable


Le 17 juin 2015, neuf militants de la Confédération paysanne passent en appel devant le tribunal d’Amiens. Leur crime ? Avoir réalisé un tag géant et avoir démonté quelques engins de chantier et une salle de traite. Appel à les soutenir.

Après des condamnations injustes et bâclées le 28 octobre 2014, la Confédération paysanne a décidé de faire appel. Des actions syndicales n’ont pas à être sanctionnées pénalement ! Les militants de la Conf’ ont agi pour l’avenir de tous, contre la disparition des paysans, la précarisation générale, la destruction de l’environnement et la dégradation de notre alimentation !

Nous pouvons faire le choix d’une agriculture paysanne, respectueuse des hommes et de l’environnement dans des territoires vivants, garante d’une alimentation de qualité pour tous et seule capable de « refroidir » le climat. Nous devons avoir la possibilité de défendre un avenir commun dans une société plus juste.

Alors que les atteintes à la liberté syndicale s’intensifient, et parce que la lutte contre l’industrialisation de l’agriculture est juste et s’inscrit dans la mobilisation grandissante contre les accords de libre-échange et le changement climatique, nous devons nous retrouver en masse le 17 juin à Amiens, pour soutenir les neuf militants de la Conf’ !

Industrialisation de l’agriculture : carte interactive à cliquer

 
☰ Accès rapide
Retour en haut