Bobigny

Solidaires d’Emma, victime de son engagement

Version imprimable de cet article Version imprimable


Pratiques de nervis mafieux à Bobigny, ex-municipalité PCF tombée dans l’escarcelle de l’UDI en 2014. Emma, une jeune militante communiste a été agressée à plusieurs reprises en raison de son engagement politique. Ne laissons pas faire !

Samedi 28 février, Emma, jeune communiste de Bobigny, a été violemment agressée, alors qu’elle rentrait à son domicile, par deux hommes qui l’avaient clairement identifiée comme militante communiste la menaçant, ainsi que tous les autres militants de « faire attention, les communistes ne sont plus seuls ».

Dimanche, deux individus en voiture l’ont une nouvelle fois prise à parti, pour s’assurer qu’elle avait « retenu la leçon » avant de l’insulter.

Ce jeudi 5 mars, elle s’est faite tabasser en bas de chez elle à 7 heures du matin par trois individus cagoulés alors qu’elle partait pour une initiative politique. Motif ? Elle n’aurait pas dû parler ni déposer plainte.

Les militantes et militants d’Alternative libertaire Seine-Saint-Denis condamnent ces actes qui font écho étrangement à la plainte déposée par une élue de la liste de M. De Paoli contre ses propres amis politiques de l’UDI.

Bobigny, le 7 mars 2015. Collectif Alternative libertaire de Seine-Saint-Denis

 
☰ Accès rapide
Retour en haut