lundi, 4 mai 2015
 
 
Tract AL

Après le 9 avril, après le 1er mai, augmentons la pression !

Nous étions plus de 300.000 à manifester le 9 avril pour combattre la loi des patrons que nous impose un gouvernement qui n’a de socialiste que le nom. Mais ça ne suffira pas pour mettre un frein à la politique antisociale du gouvernement. Ce qu’il nous faut, c’est un mouvement d’ensemble, sans attendre 2017, car c’est par nos luttes qu’on pourra changer les choses.

Depuis 2012, Hollande multiplie les cadeaux aux entreprises (crédit d’impôt pour la compétitivité fin 2012, accord national interprofessionnel début 2013, pacte de responsabilité début 2014) et rogne les droits des travailleurs-euses (réforme des retraites en 2013). La loi Macron va dans le même sens : banalisation du travail du dimanche et de nuit, réduction des moyens de défense des salarié-es, licenciements économiques (...) Suite »

culture

Festival de la CNT-F, du 8 au 10 mai à Montreuil

Le festival de la CNT, c’est à la Parole errante, à Montreuil, du 8 au 10 mai 2015.

Le détail du programme est consultable ici. Vendredi Rencontres-débats 13h30-15h30 : Science-fiction et politique, avec Ayerdhal et Alain Damasio 13h30-15h : Ouvriers et révolutionnaires face à la guerre (1909-1914), avec Guillaume Davranche 15h-16h30 : L’encadrement capitaliste en France : du socialisme d’Etat au néolibéralisme, avec Alain Bihr 15h30-17h : Le programme du CNR, compromis social ou (...) Suite »

féminisme

Lire : Silvia Federici, « Caliban et la Sorcière »

« La chasse aux sorcières expropriait les femmes de leur corps, qui étaient ainsi "libérés" de toutes entraves les empêchant de fonctionner comme des machines pour la production du travail. »

Les éditions Entremonde et Senonevero ont publié, en avril 2014, la traduction de l’ouvrage de Silvia Federici, Caliban et la Sorcière, sous-titré Les femmes, les corps et l’accumulation primitive et paru en 2004 dans sa version anglaise. L’objectif de l’auteure est d’envisager la transition entre le féodalisme et le capitalisme (de la fin du XVe siècle à la fin du XVIIIe siècle) par le biais de (...) Suite »

Histoire

Génocide arménien : sur les pas de l’opération Némésis

[vidéo] On n’est jamais mieux servi que par soi-même. De 1920 à 1922, la Fédération révolutionnaire arménienne, de tendance socialiste, coordonna l’opération Némesis. Il s’agissait de traquer, puis d’exécuter les cerveaux du génocide qui avaient trouvé refuge en Allemagne, en Italie ou en Géorgie.

De jeunes militants dévoués, armés de révolvers, s’acquittèrent de cette mission. Au total huit hauts responsables ottomans et trois traîtres arméniens subirent cette justice directe. Le site web d’Arte a consacré un très beau webdoc à cette opération hors du commun. Cliquez pour accéder Suite »

Histoire

Génocide des Arméniens : un siècle de négationnisme d’État

Avril 1915-février 1916 : 1,5 million d’Arméniens et Arméniennes sont déportés et exterminés par les autorités ottomanes dans une volonté explicite de faire disparaître cette communauté du territoire de l’empire. Cent ans plus tard, la diaspora arménienne ne peut toujours pas commémorer ce drame dans la dignité. Le combat pour la reconnaissance du génocide fait désormais partie intégrante de son histoire.

En 2014 le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan (aujourd’hui président de la République) présentait ses condoléances pour les « événements » de 1915, refusant toutefois la qualification de « génocide » et ne se positionnant pas clairement sur la notion de « massacre ». Le geste était diplomatique, sûrement motivé par les enjeux économiques (la candidature à une entrée dans l’Union européenne), mais il semblait (...) Suite »

politique

Hécatombes en Méditerranée : pourquoi il faut ouvrir les frontières

Un chalutier surchargé de migrantes et de migrants a chaviré entre les côtes libyennes et l’île italienne de Lampedusa. Le bilan pourrait être de 700 victimes, portant à 1.500 le nombre de morts dans cette zone depuis le 1er janvier 2015. A qui la faute ? Certes, il faut incriminer les réseaux mafieux qui dépouillent des dizaines de milliers de migrants d’Afrique subsaharienne avant de les envoyer à la mort. Mais l’Union européenne porte aussi une lourde responsabilité. Elle engendre cette situation en s’obstinant à clore ses frontières. Une clôture qui n’endigue rien, et ne fait que créer de la mort et de la misère. Il est une seule solution à tous ces drames : la liberté de circulation.

Depuis des années, Alternative libertaire explique pourquoi il faut en finir avec le mythe de « l’invasion », ouvrir les frontières et rétablir le cours normal des flux migratoires en restaurant la liberté de circulation. En 2010, elle a même mené sur ce sujet une campagne commune, avec plusieurs organisations communistes libertaires européennes. Peu de forces politiques osent tenir un tel discours, qui va à l’encontre de la (...) Suite »

Toulouse : la répression s’intensifie

Le 1er avril, Gaëtan, militant de Solidaires étudiant-e-s Toulouse et du NPA, a écopé en appel d’une peine de six mois de prison, dont deux ferme, pour des motifs plus que fallacieux.

suite

politique

Loi sur le renseignement : Un Patriot Act à la française

Après les assassinats de janvier 2015 le gouvernement compte faire voter en urgence une nouvelle loi antiterroriste. Celle-ci constitue une grave atteinte aux libertés publiques dans un contexte de répression politique systématisée.

suite

4e Foire à l’autogestion, Montreuil, les 4 et 5 juillet

Marre de la hiérarchie ? des logiques de profits ? L’autogestion vous concerne !

suite

syndicalisme

Continental : Clairoix ne se rend pas

Les Conti, on n’en retient souvent que le saccage de la sous-préfecture de Compiègne ou le nom de Xavier Mathieu. Mais il y a bien plus.

suite

international

En soutien à Koltchenko, à Paris, Marseille, Strasbourg...

Anarchiste, antifasciste et militant pour les droits sociaux en Crimée, notre camarade Alexandre Koltchenko a été pris en otage par les autorités russes.

suite

hommage

Serge Torrano ne poussera plus de coups de gueule

Nous avons appris avec stupeur et beaucoup de chagrin le décès de Serge Torrano, le 30 mars 2015, à l’hôpital d’Agen. Serge était un syndicaliste SUD-Rail de la première heure, un militant communiste libertaire « historique », et un compagnon de route d’Alternative libertaire.

suite

AL de mai est en vente

Austérité ; 9 avril ; Poste du Louvre ; Enseignement agricole ; SNCF Chibanis ; BNF ; Maternité des Lilas ; Radio France ; Élection départementales ; Loi sur le renseignement ; Génocide Arméniens ; Québec ; Tunisie FSM ; Israël ; Russie / Ukraine ; Tafta ; Transports ; Voile à l’université ; Histoire : guerre des paysans en Allemagne

suite

AL d’avril est en ligne

9 avril ; Enseignement supérieur ; Continental ; Dialogue social ; Loi de décentralisation ; FdCA ; Alexandr Koltchenko ; Navalny ; Ceseda ; Charlie Hebdo ; Racisme antimusulmans ; Sionisme ; Zad ; Sivens ; Chambarans ; Limoges

suite