Fonds d’archives communistes libertaires

Version imprimable de cet article Version imprimable


En se défaisant de quarante ans d’archives, Alternative libertaire a saisi l’occasion d’ouvrir un centre de ressources pour l’histoire de tout un courant politique et de ses luttes : le Fonds d’archives communistes libertaires.

FACL - Musée de l’histoire vivante
31, bd Théophile-Sueur
93100 Montreuil
Page web du FACL sur le site du musée
contact : archives [@] alternativelibertaire.org

Cent soixante cartons soigneusement classés, inventoriés et numérotés, des collections de journaux, d’affiches, de tracts, des photos, du matériel audiovisuel, le tout couvrant l’activité du courant communiste libertaire (et connexe) dans l’espace francophone de 1944 à nos jours… C’est le Fonds d’archives communistes libertaires (FACL).

A l’origine de ce fonds, une idée modeste : le dépôt des archives fédérales d’AL dans un institut d’histoire sociale. L’objectif est triple : primo, garantir une conservation pérenne, professionnelle, de ces archives ; secundo, les rendre accessibles aux historiennes et historiens, étudiants, militants, etc. ; tertio, libérer de l’espace dans les locaux d’AL, rue d’Aubervilliers, à Paris 19e, proches de la saturation.


Le FACL a été inauguré le 29 janvier 2017.

Un écrin magnifique

Après quelques mois de consultations, AL se tourne vers le MHV en raison de son caractère ouvert et pluraliste et de son désir de se muer en Musée d’histoire du mouvement ouvrier (MHMO) – un projet à dimension nationale, actuellement en construction. Le fait que le MHV soit situé dans un écrin magnifique (le parc Montreau, à Montreuil) ne gâche rien.

En septembre 2015, AL et le MHV signent donc une convention de dépôt. L’organisation reste propriétaire des archives, mais leur conservation est déléguée au dépositaire.

S’ensuit une phase de tri et d’inventaire rue d’Aubervilliers où sont stockées – parfois dans un désordre attendrissant – les archives de l’UTCL, du CJL et d’AL. Deux camarades plongent dans quarante ans de publications nationales et locales, d’affiches, de tracts, de bulletins intérieurs et de cahiers de formation… C’est à ce moment qu’émerge l’idée d’élargir le projet en y agrégeant des donations privées, afin de couvrir un champ plus large. Contactés, une douzaine de vétéranes et vétérans du mouvement se montrent aussitôt intéressés, dont certains – Henri Célié et Micheline Bourgeois notamment – cèdent des montagnes de documents.


Le Musée de l’histoire vivante,
est situé au cœur du parc Montreau, à Montreuil.
La page officielle du FACL sur le site du musée

Près de 150 pages d’inventaire

C’est ainsi qu’aux 70 cartons déposés par AL au MHV à l’automne 2015, se sont progressivement ajoutés une soixantaine de cartons supplémentaires, abordant l’histoire du mouvement communiste libertaire depuis 1944 dans toutes ses ramifications (FCL, GAAR, UGAC, TAC, MCL, ORA, OCL 1 et 2, UTCL, CJL, AL…), ses luttes (anticolonialisme, gauches syndicales, coordinations de grévistes…) et même certaines branches cousines (Socialisme ou Barbarie, ICO…). Le FACL est né !

Ci-dessous, un inventaire de près de 150 pages, en accès libre, détaille l’état des collections – à compléter parfois.

L’appel est donc lancé à toutes et tous les camarades qui gardent dans leur cave des archives dont ils ne savent que faire. Elles ont désormais une destination possible, pérenne et utile : le FACL.


FACL : mode d’emploi

  • La consultation des archives est gratuite ;
  • elle se fait pendant les heures d’ouverture du Musée de l’histoire vivante ;
  • elle nécessite un rendez-vous préalable, en écrivant à vfau [@] museehistoirevivante.fr ou en téléphonant au 01.48.54.32.44 ou au 01.48.54.36.08 ;
  • les cartons demandés (voir l’inventaire) vous sont apportés en salle de consultation ;
  • si vous souhaitez consulter des cartons nécessitant une autorisation préalable du déposant, écrivez en premier lieu à archives [@] alternativelibertaire.org pour la demander.
  • Pour être tenu au courant des nouveautés, vous pouvez vous abonner à la newsletter du FACL, qui paraît une ou deux fois par an.

L’inventaire est disponible sur PDF cliquable. Téléchargez-le pour faciliter votre recherche.

Inventaire en PDF à télécharger

Pistes de recherche possibles

Vous êtes étudiante ou étudiant en histoire, et cherchez un thème de recherche ?

Le FACL contient des documents susceptibles de nourrir des travaux de recherche sur les luttes dans lesquelles le mouvement libertaire révolutionnaire a été engagé. Voici quelques idées (liste non exhaustive) :

Anticolonialisme

  • lutte pour l’indépendance algérienne (1954-1962)
  • soutien à l’« Algérie nouvelle » (1962-1965)
  • soutien à l’indépendance kanak (1984-1988)

Anti-impérialisme

  • contre la guerre du Vietnam (1964-1975)
  • contre la guerre du Golfe (1990-1991)
  • soutien aux travailleurs des pays de l’Est en lutte (1980-1981)
  • soutien aux anarcho-syndicalistes espagnols pendant la « transition démocratique » (1974-1981)

Extrême gauche

  • l’Organisation révolutionnaire anarchiste (1967-1976)
  • l’Alliance syndicaliste (1971-1982)

Syndicalisme

  • les gauches syndicales (1978-1995)
  • le recentrage de la CFDT et les exclusions de « moutons noirs » (1977-1989)
  • le mouvement contre les maîtres-directeurs (1987)

Antiracisme

  • lutte des foyers Sonacotra (1976-1980)
  • Marches pour l’égalité (1983-1985)

Antimilitarisme

  • action dans les comités de soldats et dans les comités antimilitaristes (1975-1977)

Jeunesse

  • une possible monographie sur le Collectif jeunes libertaires (1986-1991)

Lorraine

  • l’actualité politique en Meurthe-et-Moselle, à travers le bulletin intérieur du Groupe communiste libertaire de Nancy (1978-1981)

Abonnez-vous à la newsletter du FACL
(parution une ou deux fois par an)

 
☰ Accès rapide
Retour en haut