Clash Mars

Contre le capitalisme ’’vert’’ : la jeunesse doit monter à l’assaut !

Version imprimable de cet article Version imprimable


L’appel à une « Grève mondiale pour le climat » le 15 mars est un premier pas important. Le mouvement a déjà débuté en Belgique, en Suède ou encore en Australie, où de très nombreux.ses lycéen.nes ont pris la rue pour défendre leur avenir.

Pour un mouvement international et démocratique

L’appel à une « Grève mondiale pour le climat » le 15 mars est un premier pas important. Le mouvement a déjà débuté en Belgique, en Suède ou encore en Australie, où de très nombreux.ses lycéen.nes ont pris la rue pour défendre leur avenir. Plusieurs figures, comme Greta Thunberg, ont été érigées en égéries par les médias. Nous devons refuser cette personnalisation : elle ne peut que ramollir une lutte qui se doit d’être radicale, collective et démocratique.

Abattre le capitalisme ’’vert’’

Le système tente de former les étudiant.e.s et lycéen.ne.s à la société de demain, accélérant les conséquences désastreuses d’un modèle économique néfaste. Pérennité de la société de consommation, de l’agro-industrie, gigantisme, numérisation à outrance et restriction des libertés et des droits sociaux sont au programme du capitalisme "vert". Il est possible de refuser cela. Mais ça implique de se confronter au capitalisme en tant que tel. C’est ainsi que nous pourrions réorienter les choix de production et d’organisation des territoires. La résignation, tout comme le "retour à la terre" et la vie "alternative", lorsqu’ils sont déconnectés des luttes collectives et des réalités de la majorité de la population, n’ont pas de réel impact.

Passer à l’action

Contre la destruction de notre environnement, on ne peut pas faire confiance aux politiciens. Les changements individuels de consommation, s’ils n’ont rien d’absurde, ne suffiront pas à provoquer le choc politique nécessaire. Pour l’emporter, organisons-nous en Assemblées générales dans les lycées et les facs, informons nos camarades et organisons des blocages ! Apportons notre aide aux nombreuses luttes qui se développent contre les autoroutes et les aéroports inutiles, pour la défense et l’amélioration des lignes ferroviaires ! Rejoignons en masse les manifestations pour le climat ! Contre le capitalisme pollueur : un monde est à abattre, un autre est à bâtir !

Télécharger le tract en pdf
 
☰ Accès rapide
Retour en haut