Dossier antifascisme dans AL de juin 2013




Clément Méric était militant de l’Action antifasciste Paris-Banlieue et de Solidaires-étudiant-e-s. Dans le numéro de juin 2013 d’Alternative libertaire, imprimé avant son assassinat, un dossier dresse un état du fascisme et des ripostes organisées pour le combattre.

La mobilisation de tous les réactionnaires contre le mariage pour toutes et tous a libéré les paroles et les actes, permettant aux groupes les plus radicaux d’intervenir dans un mouvement de masse. Le recours à la violence physique est constitutif de l’extrême droite, il est récurrent, en particulier à Lyon, que celle-ci considère comme son bastion.

Une riposte sociale, unitaire et anticapitaliste est plus que jamais nécessaire. C’est ce que tente de construire la Coordination nationale contre l’extrême droite (Conex), créée en février à l’initiative de Vigilances et initiatives syndicales antifascistes (Visa), et qui rassemble plusieurs collectifs et associations.

Les articles du dossier :
- La Conex, une coordination nationale contre l’extrême droite
- A Lyon, les fachos prennent leurs aises
- Ils ne frappent pas au hasard
- La mobilisation antimariage pour tous, parenthèse enchantée de l’extrême droite

 
☰ Accès rapide
Retour en haut