Cinéma : Carracedo & Bahar, « Le silence des autres »

Version imprimable de cet article Version imprimable


Le film documentaire Le Silence des autres nous dévoile la lutte menée par les victimes du régime franquiste qui continuent à chercher justice et réparation.

En 1977, soit deux ans après la mort de Francisco Franco, dans l’urgence de la transition démocratique, le congrès adopte en Espagne la loi d’amnistie générale qui libère les prisonniers politiques mais interdit également le jugement des crimes franquistes. Elle sera communément appelée « le pacte de l’oubli ».

Les exactions commises sous la dictature (1939-1975) et jusque dans les années 1980 tels que des disparitions, des exécutions sommaires, des fosses communes, des vols de bébés, de la torture, sont alors passées sous silence.

Mais depuis quelques années, suite à la Loi de la mémoire historique mise en place en 2007 sous le gouvernement de Zapatero et après qu’en 2010 l’histoire des « bébés volés » sorte au grand jour, des citoyennes et citoyens espagnols (rescapés du franquisme, proches ou parents de disparus, femmes victimes de ces vols d’enfants) saisissent la justice à 10 000 kilomètres des crimes commis, en Argentine, pour rompre ce si lourd silence et faire condamner les coupables.

La caméra tourne pendant six ans plus de 450 heures de rushs pour nous présenter un film, au style direct et intimiste à travers ce combat juridique émouvant , qui ouvre une brèche et donne espoir aux nombreuses personnes qui ont subi violemment cette dictature qui régna presque 40 ans.

Pedro Almodovar parraine ce documentaire réalisé par Almudena Carracedo et Robert Bahar, qui ont reçu le prix Emmy pour leur premier documentaire «  Made in LA  ». Cette œuvre qui a déjà obtenu le prix du public et le prix de la paix à la Berlinale de 2018, met en lumière ce douloureux passé auquel l’Espagne contemporaine a encore beaucoup de mal à faire face plusieurs décennies après la mort du dictateur Franco et de son entrée en régime démocratique.

Quelques chiffres : 120 000 disparus  ; 3 000 fosses communes, un record mondial juste derrière le Cambodge  ; 30 000 bébés volés pour raisons idéologiques et morales (mères célibataires).

Ana Biose (amie d’AL)

  • Almudena Carracedo et Robert Bahar, Le silence des autres, 1h35, sortie en salle le 13 février 2019
 
☰ Accès rapide
Retour en haut