Les brèves de mars 2010

Version imprimable de cet article Version imprimable


Guerre dans le polar

Chez Baleine, l’éditeur du Poulpe, ça tire à vue depuis que le patron J.-F. Platet a décidé de rééditer Faut toutes les buter ! d’un certain François Brigneau, milicien sous Vichy et co-fondateur du FN en 1972, journaliste d’extrême droite déjà condamné pour antisémitisme.

La réaction ne s’est pas fait attendre puisque, Daeninckx en tête, certains auteurs ont demandé aussi sec a être retirés du catalogue de l’éditeur. Le mot de la fin pour Daeninckx : « J’ai publié à Baleine, maison qui s’est construite sur une prise de parole antifasciste. […] Ce n’est pas pour accepter de figurer dans une décharge ».

Nazis dans le métro

Mercredi 17 février, à Montpellier, meeting de Cohn-Bendit. Arrivent sur place une trentaine de fachos avec des manches de pioches pour porter leurs drapeaux de la Ligue du Midi. En fait, rien d’autre qu’une faction des nazillons du Bloc Identitaire. Seulement voilà, sur nos tondus fond un groupe d’antifascistes qui renvoient illico les raclures d’où elles étaient venues. Les fachos sortent de plus en plus ces temps-ci, sortez couverts et surtout, ne lâchez rien !

Hold Up !

Avec la privatisation les contractuels de la Poste vont passer de la caisse de retraite des contractuels de la fonction publique (Ircantec) au régime commun du privé. Ils et elles vont donc cotiser plus pour gagner moins. Rien de nouveau. Mais l’Ircantec, présidée par la CGC, demande des comptes pour manque à gagner sur les 50 années à venir, soit entre 5 et 6 milliards d’euros ! Pirouette d’Estrosi qui a décidé de prendre cet argent... dans la caisse de retraite des salarié-e-s du privé !

 
☰ Accès rapide
Retour en haut