Lire : Cardon, « Vu de dos »

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un second ouvrage, Vu de dos - trente ans de dessins plus que politiques de Cardon, célèbre dessinateur du Canard enchaîné, partage avec le précédent un vrai sens poétique, mais en l’assortissant d’une sérieuse dose de cruauté. Cardon a la veine plus littéraire qu’artistique et décrit plus qu’il ne dessine finalement  : il laisse ses personnages nus, seuls au milieu de ces terribles lignes de fuite et espaces vides qui sont sa marque de fabrique. Du coup, lorsqu’il s’agit de politiques, c’est leur ridicule, leur incurie qui saute aux yeux. Lorsqu’il s’agit du pauvre bougre, du chômeur, du SDF... c’est l’aliénation et la solitude qui serrent la gorge. Heureuse initiative encore une fois et comme Belleville cafés, le prix est loin d’être prohibitif. Bonnes après-fêtes.

Cuervo (AL 95)

Cardon, Vu de dos - trente ans de dessins plus que politiques, éditions L’Échappée, 2010, 22 euros.

 
☰ Accès rapide
Retour en haut